500 ANS APRÉS L'abandon

MUSEUM OF UNDERWATER ANTIQUITIES / / Concours international ouvert / Piraeus.GR / Archeological Museum of the city of Piraeus

○ 2012
○ 16 images

img n°2 → Niveau R-1 / Alt. – 12,90 m
img n°3 → Niveau R-1 / Alt. – 0,90 m
img n°5 → Niveau 0 / Alt. +/- 0,00 m
img n°6 → Niveau R+1 / Alt. + 6,20 m
img n°7 → Niveau R+2 / Alt. + 10,60 m
img n°8 → Niveau R+3 / Alt. + 18,00 m
img n°9 → Niveau R+4 / Alt. + 25,30 m
img n°10 → Niveau R+5 / Alt. + 32,50 m
img n°11 → Niveau R+6 / Alt. + 39,60 m
img n°12 → État Final / Alt. + 64,30 m







Il se peut que la carcasse d’un éléphant trouvé agonisant dans les bois soit encore visible dans la cour du château de Longtover.

Richard Jefferies

 

Il y avait déjà, ici présent, un morceau de ville. Un fragment ici, d’un autre temps, provenant certainement d’un autre lieu. Trois blocs, R+4, une structure imposante, sorte de squelette à l’abandon ; deux cales sèches, vides et désormais sans fonction, images de deux ruines de civilisations disparues. Six grues portuaires, mangées par la rouille, dispersées, ici, par là. Un rond-point, vide de sens, un trottoir, au bord d’une route où plus rien ne roule.

Il y avait déjà, ici présent, un tombeau, une ville abandonnée, des bruits de pas au loin, une ambiance de mort, un silence.

De quand datait cet état ? Quelle avait été cette ville ? Qui l’avait habité ? Pourquoi ? Et pourquoi l’avait-on quitté ?

J’explorais cette ville, marchais en tout lieu, examinais chaque détail, recoin, je longeais les murs, je cherchais un signe, un indice, une explication à cet état. De temps à autre, au loin, j’apercevais une silhouette, d’autres humains, peut-être eux savaient. Combien d’années avaient passé ?

 

500 ans. J’étais là. 500 ans après la mort. 500 après l’abandon, après la fin. Quand soudain,

 

« 500 ans après l’abandon » est un projet qui se situe au bord d’Athènes, dans la ville du Pirée, au bord de quelques monuments antiques désormais sans fonction.

« 500 ans après l’abandon » est un projet de musée des fonds marins, une collection d’objets trouvés au fond des mers, des trésors de la Grèce antique, un musée archéologique de la ville du Pirée.

Le projet s’insère dans un cercle d’un diamètre de 250 mètres, lui-même s’insérant dans une ville auquel il n’appartient pas.

 

De cette ville morte, les objets architecturaux sont gardés intacts.

La structure des trois blocs orthogonaux est préservée, comme un squelette, trace d’une ville ancienne. Les murs sont cassés, détruits, enlevés, et tout le superflu, menuiseries, cloisons, vitrage, disparaît. La structure de ces blocs se prolonge et se disperse tout autour. Elle trame un sol disparu, trace générique d’une vie, d’une ville passée.

 

500 après l’abandon, il ne reste plus rien. Juste le squelette d’une ville encore visible, la carcasse d’une architecture agonisante. J’entends ce bruit, léger, d’une substance devenant un corps, qui émerge, puis se déploie, tout autour de moi. C’est une matière, une vie inconnue d’une ville nouvelle qui prend forme et explore ce qui est pour elle, un nouveau territoire, la matière morte d’une ville précédente entre laquelle elle se faufile.

 

Notre projet de musée des fonds marins se situe dans cette matière, une résine de cristal translucide. L’entrée à l’intérieur du musée se fait par l’extrémité des cales sèches. La majorité des espaces se trouvant ainsi au niveau R-1, dans un plan labyrinthique s’inspirant de formes embryonnaires. Les émergences au-dessus du niveau 0 sont des puits de lumière éclairant le musée des fonds marins. Certaines, plus longues, serpentant entre la structure des bâtiments d’origines, sont les prolongements du musée, ainsi que ses sorties. Entre ces émergences, la promenade extérieure se fait sur le prolongement de la structure des bâtiments d’origine, en béton. Enfin, la périphérie de ce morceau de ville est délimitée par une bande large de 12 mètres. Cette bande constitue alors une promenade publique autour du musée et au bord de la mer Egée. L’entrée et la sortie se font ainsi par cette bande, entre d’imposants panneaux circulaires métalliques encerclant notre projet.

 

There was already a piece of town. A fragment that had come from another time and probably from another place. Three four-storey units, an imposing structure similar to an abandoned skeleton. Two empty dry docks without any purpose, the vision of two ruins of lost civilizations. Six port cranes devoured by rust, scattered here and there. A meaningless roundabout, a sidewalk on the edge of a road where nothing's driven anymore.

There were already a grave, a deserted town, the sounds of distant footsteps, an atmosphere of death, silence.

Since when has this place been in such a state ? What had this town been ? Who had inhabited it ? Why ? And why had it been deserted ?

I explored every inch of this town, looked at every detail and nook. I walked along the walls looking for a sign, a clue, an explanation to this state. Now and then, I caught sight of a silhouette. Other human beings. Maybe they knew. How many years had passed ?

 

500 years. I was standing there. 500 years after death. 500 years after desertion, after the end. And all of a sudden...

 

“500 years after desertion” is a project situated not far from Athens, in the city of Piraeus, near a couple of antique monuments that have no purpose anymore.

“500 years after desertion” is a seabed museum project, a collection of items found at sea bottom, treasures from Ancient Greece, Piraeus's archaeological museum.

The project takes places in an 820 foot diameter circle within a town it doesn't belong to.

 

This dead town's architectural elements are kept intact.

So is the three orthogonal units' structure, like a skeleton, the sign of an ancient town. The walls are broken, destroyed, removed. All the superfluous elements such as the frame, partitions and windows disappear. These units' structure extends all around them. It weaves an ancient ground, the generic sign of a life, of a town that once was.

 

500 years after desertion, there's nothing left but the skeleton of a town that one can still see, the carcass of an agonizing piece of architecture. I can hear the subtle sound of a substance as it becomes a body that emerges and then deploys itself all around me. It is matter, unknown life within a new town that takes shape and explores a new territory: the dead matter of a former town into which it sneaks.

 

Our museum of underwater antiquities project is set within this matter: translucent crystal resin. One enters the museum through both ends of the dry docks. Therefore, most of the areas are situated on the first basement floor in a labyrinthine fashion inspired by embryonic shapes. Light wells emerge above the ground floor and illuminate the museum. Larger emerging areas snake within the original building's structure and constitute extensions to the museum as well as its exits. Between these areas, the outside promenade is set on the current building's extensions and is made of concrete. Finally, the outskirts of this piece of town are delimited by a peripheral 39 foot wide strip. This strip becomes an open promenade around the museum, on the edge of the Aegean Sea. One goes in and out the museum through this strip, between imposing circular metal panels that circle our project.

 

Guillaume Bellanger

JACQUES COEUR 1451-1456


UTOPIES MONUMENTALES / Illustration / Le Palais de Jacques Cœur, Bourges. FR


○ 2016
○ 5 documents

TIME NO LONGER EXISTS (2)


UTOPIES MONUMENTALES / Court-métrage / Centre Pompidou, Paris. FR


○ 2015
○ 6 documents

AUJOURD'HUI TOUT A FONDU


UTOPIES MONUMENTALES / Illustration / Le Trophée des Alpes, La Turbie. FR


○ 2015
○ 5 documents

LES ALIGNEMENTS DE CARNAC SONT UN JEU D’ENFANT


UTOPIES MONUMENTALES / Illustration / Alignements de Carnac, Carnac. FR


○ 2014
○ 8 documents

LE PAYS DU REFUS


Entretien avec Claude Parent


○ 2013
○ 17 documents

GOVERNORS ISLAND URBANEERING


FUTURE CITY OF GOVERNORS ISLAND + RED HOOK / Modeling / New-York. US / Socio-Ecological Exploration of the Next Metropolis


○ 2012
○ 12 documents

TIME NO LONGER EXISTS


UTOPIES MONUMENTALES / Illustration / Centre Pompidou, Paris. FR / Beaubourg-Machine


○ 2012
○ 9 documents

HEIGHT GAUGE


ZONE RÉSIDENTIELLE / Concours international ouvert / Leewarden. NL / Living with water


○ 2011
○ 14 documents

ÉRIC


CONTE / Au pays imaginaire / Lits superposés


○ 2011
○ 10 documents

LA ROUTE DU ROCK 2010


INSTALLATION / Commande privée / Fort Saint-Père. Saint-Malo. FR / Festival collection été. 20ème édition


○ 2010
○ 6 documents

MATCH


RÉNOVATION / Esquisse / Côtes d’Armor. FR / 2 Appartements


○ 2009
○ 9 documents

IM LOOKING FOR SOMEONE TO TELL ME A STORY


SIMULATION / Projet de fin d'études / Saint-Malo. FR / Bibliothèque participative


○ 2008
○ 16 documents

REVERSIBLE


INTRUSION


○ 2008
○ 5 documents

SE CONSTRUIRE


ÉCRIT / Mémoire de recherche / Habiter une architecture organique


○ 2007
○ 4 documents

VISIBLE

Agence d’architecture basée à Paris et créée en 2011 par Guillaume Bellanger.

40, rue du Château d'Eau
75010 Paris. FR

Email : contact@bellanger-visible.com
Twitter : _GBellanger
Website : www.bellanger-visible.com
Phone : + 33 (0)1 42 41 25 72
Webdesign : Théo ABADON
Programmation : Erik ROS
Traduction : Arnaud ROIZEN

CURRICULUM VITAE

2013 / Co-fondation du groupement PRINTEMPS DES ARCHITECTES
2012 / Urbaneer Certificate - One Lab New-York School for Design + Science (Brooklyn.US)
2012 / Architecte au sein de l’agence Shigeru Ban Architects (Paris.FR)
2011 / Création de l’agence d’architecture VISIBLE
2010 / Habilitation à la Maîtrise d’œuvre – École d’Architecture de Bretagne (Rennes.FR)
2009-2010 / Architecte au sein des Ateliers Jean Nouvel (Paris.FR)
2008 / Master d’Architecture – École d’Architecture de Paris-Malaquais (Paris.FR)
2007 / Master de Recherche – École d’Architecture de Paris-Malaquais (Paris.FR)
2006 / Stagiaire au sein de l’agence R&Sie (Paris.FR)
2005 / Licence d’Architecture – École d’Architecture de Paris-Malaquais (Paris.FR)

PROJETS

2016 / Jacques Cœur 1951-1956 - Utopies Monumentales (Bourges. FR) - Illustration
2015 / Aujourd'hui tout a fondu – Utopies Monumentales (La Turbie. FR) - Illustration
2015 / Time no longer exists (2) – Utopies Monumentales (Paris. FR) - Court-métrage
2014 / Les Alignements de Carnac sont un jeu d’enfant – Utopies Monumentales (Carnac. FR) - Illustration
2013 / Le pays du refus - Entretien avec Claude Parent
2012 / 500 ans après l’abandon – Musée des fonds marins (Piraeus. GR) – Concours international ouvert
2012 / Governors Island Urbaneering - Socio-Ecological Exploration of the Next Metropolis (New-York. US) – Modeling
2012 / Time no longer exists – Centre Pompidou (Paris. FR) – Illustration
2011 / Éric – Lits superposés – Conte
2011 / Height Gauge – Zone résidentielle de 402 logements (Leewarden. NL) – Concours international ouvert
2010 / La Route du Rock 2010 – Installation au Fort Saint-Père (Saint-Malo. FR) – Commande directe – Projet livré
2010 / 0000-0005. Conversations sur la Méthode – Série d’entretiens avec François Roche (R&Sie), Pascal Riffaud (Block), Aurelien Giller (Face b), Thomas Raynaud (BuildingBuilding), Cyrille Berger (Berger&Berger), sur les cinq premières années d’une agence d’architecture – Rapport technique HMONP
2009 / Réversible – Installation dans une maison abandonnée – Intrusion
2009 / Match – Rénovation d’une longère (Côtes d’Armor. FR) – Commande directe – En cours d’étude
2008 / I am looking for someone to tell me a story – Simulation d’une bibliothèque participative (Saint-Malo. FR) – Projet de fin d’études
2007 / Se Construire – Écrit sur l’habiter dans une architecture organique - Mémoire de recherche

EXPOSITIONS

2015 / Villes potentielles - Maison de l'architecture (Paris. FR) - Architecture et Anthropocène
2015 / Romulus & Remus - Les Machines de l'île (Nantes. FR) - Exposition Wave
2015 / Time no longer exists (2) - Front de mode (Paris. FR) - Dégager l'horizon
2012 / AJAP 2012 – Cité de l’Architecture et du Patrimoine (Paris. FR) – Les Albums des Jeunes Architectes et des Paysagistes
2012 / London Design Week – New London Building Centre (London. UK) – Governor’s Hook Project

LECTURES

2016 / Le Pays du refus - École d'Architecture de Bretagne (Rennes. FR) - Cycle de conférences 2015 / 2016
2014 / Saint-Malo - École Spéciale d'Architecture (Paris. FR) - Extrapolation Métropolitaine
2013 / Le métier d'architecte - Onisep (Paris. FR) - Les métiers de l'architecture, de l'urbanisme et du paysage
2012 / I am looking for someone to tell me a story - France Culture (Paris. FR) – La Vignette
2012 / I am looking for someone to tell me a story - École d'Architecture de Paris-Malaquais (Paris. FR) - THP

PRIX

2015 / Lauréat du Richard Morris Hunt Prize Companion 2015-2016
2012 / Lauréat des Albums des jeunes architectes et des paysagistes 2011/2012 (prix décerné par le ministère de la culture et de la communication)